Accueil et francisation

Le Comité de l’accueil a produit en février 2020, à l’attention des profs de classes d’accueil et de classes ordinaires qui reçoivent des élèves ayant séjourné en classe d’accueil ou qui ont des besoins de soutien linguistique, un document fort utile qui donne une foule de renseignements. Prenez-en connaissance!

SASAF – Tout savoir

Élèves issus du secteur de l’accueil

Le 19 mai dernier, nous faisions parvenir une infolettre aux enseignantes et enseignants du champ 20 concernant les recommandations de classement des élèves nécessitant des services d’accueil et de soutien à l’apprentissage du français (SASAF – classe d’accueil ou soutien linguistique).

L’Alliance rappelait que bien que la décision de classement revienne à la direction, elle doit reposer principalement sur le dossier étayé et sur le jugement professionnel des enseignantes et enseignants. Malheureusement, le CSSDM a massivement classé des élèves issus de la classe d’accueil en 2019-2020 en classe ordinaire pour l’année scolaire 2020-2021 pour éviter dit-il de « pénaliser les élèves », reportant un éventuel reclassement à la fin de la première étape… en novembre. Pourtant, dans le document Questions-réponses du MEES du 3 septembre, le ministre de l’Éducation est clair : Les centres de service doivent s’assurer que le classement des élèves, […] correspond à leurs besoins et que ceux-ci bénéficient du soutien approprié.

L’Alliance considère que le fait d’imposer la fréquentation de la classe ordinaire à des élèves qui ne sont pas en mesure de suivre normalement l’enseignement en français sans les services suffisants et adéquats correspondant à leurs besoins ne saurait constituer une orientation favorisant leur l’enseignement et leur instruction, qui est pourtant la mission première de l’école. Il devient donc impératif de demander dès que possible à votre direction le rapport R032 de votre classe, ce qui vous permettra d’identifier lesquels de vos élèves se sont vu accorder une valeur SASAF. Si vous jugez que ces derniers ne sont pas en mesure de suivre normalement votre enseignement en raison d’une barrière linguistique, nous vous invitons à le communiquer sans délai à votre direction et à en informer les soussignés.

Nous vous invitons enfin à répondre aux questions dans le formulaire ci-dessous. Nous pourrons ainsi avoir un juste portrait de la situation et intervenir afin que l’employeur offre véritablement les services auxquels les élèves ont droit.

Nous vous remercions de votre collaboration.

Dominic Pelletier, vice-président
Vincent Hamel-Davignon, conseiller

 

Formulaire