Nouvelles

Ordonnance de sauvegarde

Après avoir appris le 8 septembre que le CSSDM affecterait des enseignants-orthopédagogues en dénombrement flottant dans des classes à titre de titulaire, l’Alliance a immédiatement réagi en déposant le 10 septembre une requête pour l’émission d’une ordonnance de sauvegarde auprès de l’arbitre en chef du Greffe de l’Éducation. Ce dernier a jugé les motifs de l’Alliance assez sérieux pour assigner un arbitre afin de nous entendre sur l’ordonnance de sauvegarde. La décision finale ne saura tarder.