Nouvelles

L’Alliance questionne les commissaires sur le soutien aux milieux défavorisés

La présidente de l’Alliance, Catherine Renaud, est intervenue hier au Conseil des commissaires pour demander quelles seront les mesures pour soutenir les élèves et les profs de la trentaine d’écoles qui ont perdu leur indice de défavorisation du ministère de l’Éducation ou du Comité de gestion de la taxe scolaire. Le ministère n’a toujours pas confirmé les mesures d’atténuation pour les écoles qui perdront leur financement par la baisse de leur indice, mais la CSDM s’est engagée hier à financer 50 % de ces mesures pour l’an prochain.

Cécile Sibuet Watters (en avant-plan) de l’école Madeleine-de-Verchères et Isabelle Dulude (arrière-plan) de l’école du Petit-Chapiteau, deux des quelques enseignantes et parents qui ont témoigné des effets que provoqueront les pertes de financement sur les ratios, les mesures pédagogiques et les mesures alimentaires. (photos Yves Parenteau)