Nouvelles

L’Alliance en audience à la CSDM contre le PL40

Sébastien Bergeron et Elaine Bertrand, respectivement vice-président et vice-présidente de l’Alliance, accompagnés d’une quarantaine de militantes et militants ont démasqué les illusions de ce projet de loi visant à corriger le faible taux de participation aux élections scolaires par une formule de collège électoral où seule une poignée de membres des conseils d’établissement pourront élire 12 des 16 administrateurs.

Sébastien Bergeron, responsable des dossiers EHDAA, a très bien démontré comment les élèves handicapés et en difficulté feront à nouveau les frais de cette réforme de structure en insistant sur le rôle crucial de défenseur du commissaire EHDAA ainsi que sur l’importance de la représentation de la pluralité des milieux quand les commissaires sont élus.

 

Elaine Bertrand, qui assume la responsabilité de plusieurs dossiers pédagogiques pour l’Alliance, a quant à elle dévoilé les subterfuges et l’arnaque de ce projet de loi où la grande majorité des articles ne concernent ni la gouvernance ni les élections scolaires. Quel est le lien entre le faible taux de participation aux élections scolaires et la formation continue dont les sujets et le calendrier de formation seront imposés par les patrons ? En quoi le fait d’enchâsser la tricherie dans la loi au sujet du tripotage de notes améliorera-t-il la gouvernance scolaire ?

 

Après l’allocution des deux porte-parole de l’Alliance, les commissaires, dont plusieurs portaient le macaron de l’Alliance « PL40 Jamais ! », se sont tous levés pour applaudir la position de l’Alliance.