Nouvelles

Indice de défavorisation : l’Alliance presse le ministre de répondre

La présidente de l’Alliance, Catherine Renaud, a écrit et envoyé une lettre  la semaine dernière au ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, afin qu’il précise dans les plus brefs délais ce qu’il entend faire pour soutenir les écoles de la CSDM qui ne seront plus éligibles aux différents programmes de soutien aux milieux défavorisés à la suite du nouveau calcul de l’indice de défavorisation sur la base des données du recensement de 2016.

L’Alliance a commenté à plusieurs reprises dans les médias que ces écoles devraient être soutenues autrement afin de compenser la perte de quelque  3 000 000 $ dans les 27 écoles touchées de la CSDM. Cette démarche s’inscrit en appui à la demande officielle faite par la FAE le 9 janvier dernier, réclamant des mesures transitoires pour les écoles qui perdront leur indice de défavorisation 8-9-10 à compter de 2019-2020 (RE : Annexe XLVI de l’Entente nationale).

Voir la lettre au ministre