Affiliations

FAE

L’Alliance des professeures et professeurs de Montréal est l’un des neuf syndicats affiliés à la Fédération autonome de l’enseignement (FAE) fondée en juin 2006. La FAE est notamment l’agent-négociateur des membres de l’Alliance concernant le renouvellement de la convention collective nationale.

La FAE offre également à ses syndicats affiliés divers services notamment en matière de relations de travail, de vie professionnelle et politique ainsi que de communication.

La coalition pour des écoles saines à la CSDM

La Coalition pour des écoles saines à la CSDM (www.ecolessaines.com) a été lancée le 13 février 2013 par le Comité central des parents de la CSDM et les cinq syndicats représentant le personnel de la CSDM, dont l’Alliance.

La coalition a pour mission d’alimenter le débat public, d’informer les citoyens et de faire pression sur le gouvernement afin de résoudre les problèmes de qualité de l’air dans plusieurs établissements de la CSDM, notamment à propos des six écoles fermées et relocalisées et de la douzaine d’autres fermées partiellement sur la base de quatre revendications:

  1. Que le gouvernement du Québec amorce un vaste chantier de modernisation du parc immobilier de la CSDM pour combler les carences dans l’entretien des infrastructures;
  2. Que le gouvernement soutienne la CSDM dans tous les cas de relocalisation d’école;
  3. Que le gouvernement débloque un budget supplémentaire de 100 millions de dollars par année pour les 10 prochaines années pour permettre l’exécution des travaux requis;
  4. Qu’un comité de vigie formé des responsables des travaux, des parents d’élèves et de représentants du personnel pour d’une part, assurer une communication efficace et permanente au sujet des travaux et d’autre part, pour que les parents et les membres du personnel puissent être partie prenante sur les façons de faire et quand la relocalisation est envisagée.

En octobre 2013, la coalition est composée de 65 organismes, représentant plus de 125 000 parents et membre du personnel, dont plusieurs conseils d’établissement. Une pétition réclamant les quatre revendications de la coalition a déjà recueilli plus de 7000 signatures.

Une des quatre revendications est atteinte puisque le Comité de vigie a été instauré. D’ailleurs les pressions de la coalition ont été l’élément convaincant pour que le programme Réno-écoles soit instauré par le gouvernement le 11 octobre dernier et que plus de 40 millions de dollars soient consentis à la CSDM pour la reconstruction de l’école Baril et la rénovation d’une quinzaine d’autres écoles.

Une manche est remportée, mais la bataille n’est pas terminée. Plusieurs écoles affectées par la mauvaise qualité de l’air rendant malades des dizaines d’élèves et de membres du personnel ne sont pas ciblées par l’investissement de 40 M$. La coalition poursuivra ses moyens de pression jusqu’à ce que ses quatre revendications se transforment en réalisation.

Comité intersyndical du Montréal Métropolitain

Le Comité intersyndical du Montréal métropolitain (CIMM) est une concertation intersyndicale au sein de laquelle sont représentés des syndicats et des structures régionales de la plupart des organisations syndicales québécoises : le Conseil régional FTQ du Montréal métropolitain (FTQ), le Conseil central du Montréal métropolitain (CSN), la Centrale des syndicats démocratiques (CSD), le Syndicat de la fonction publique du Québec (SFPQ), le Syndicat des professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ), l’Alliance des professeures et professeurs de Montréal (FAE), le Syndicat de l'enseignement de la région de Laval (FAE), le Syndicat de l'Enseignement de l'Ouest de Montréal (FAE), le Syndicat des professionnelles et des professionnels du milieu de l'éducation de Montréal (CSQ) et le Syndicat de l'enseignement de Champlain (CSQ). Le CIMM représente plus de 400 000 travailleuses et travailleurs syndiqués de la grande région de Montréal.

Le CIMM est un lieu d’échange d’information sur la conjoncture et sur nos luttes respectives. Au-delà des intérêts spécifiques de chaque syndicat, le CIMM est un lieu privilégié pour défendre  les intérêts de nos membres dans divers dossiers sociaux et économiques. En 2007, le CIMM est ainsi intervenu publiquement dans le cadre de la Semaine de l’école publique pour exiger que l’on mette fin au financement public des écoles privées et pendant la campagne électorale québécoise pour rappeler que plusieurs enjeux fondamentaux de notre société n’avaient pas été abordés par les grands partis.

Chaque année, le CIMM assume l’organisation des activités du 1er Mai, la Fête internationale des travailleuses et des travailleurs. À cette occasion, les dirigeants des organisations syndicales régionales organisent une manifestation dans les rues de Montréal. Depuis quelques années, ils rencontrent aussi le maire de Montréal pour lui faire part de leurs préoccupations dans une multitude de dossiers (par exemple, la pauvreté, l’emploi, les familles, l’égalité entre les hommes et les femmes, la pérennité des services publics municipaux, etc.).

Dates importantes