Album photo

Négo nationale - 25 mars 2015 au Conseil des commissaires

  • Les collègues de l’école Maisonneuve, premières arrivées sur les lieux, ont établi les assisses de solides piquets de grève devant la CSDM, en prélude au Conseil des commissaires du 25 mars.
  • Les automobilistes ont affirmé leur soutien aux enseignantes et enseignants en klaxonnant.
  • La belle pancarte des collègues de Victor-Doré, qu’on revoit manif après manif.
  • Après les créations artistiques des collègues avec l’opération Post-it, l’originalité des pancartes est aussi bonne.
  • Entre 16h et 17h30, une belle ligne bruyante et vivante de nos collègues.
  • Plus de 300 membres de l’Alliance ont paradé devant le centre administratif de la CSDM.
  • Josée White, de l’école Jeanne-Mance, et Michèle Henrichon, de l’école Baril, y étaient.
  • Frédérique Lecourt, vice-présidente de l’Alliance, a su motiver les troupes pour le piquetage et pour scander les slogans.
  • Lorenzo Benavente, de Saint-Gabriel-Lalemant, a gagné le concours de la trompette la plus bruyante.
  • Des retrouvailles de deux amies de longue date, Nathalie Tremblay, de l’école Joseph-François-Perrault et personne ressource au CA, et Geneviève Perreault, de l’école Louise-Trichet.
  • Invités en audience par la CSDM, la vice-présidente et le président du Conseil étudiant du secondaire ont surpris tout le monde en affirmant dès le début de leur allocution qu’ils soutenaient les profs dans leur négociation… au grand dam des commissaires et sous les applaudissements des membres de l’Alliance.
  • Les collègues de l’école Dominique-Savio ont questionné les commissaires sur la suppression injustifiable de 8 postes d’enseignants dans cette école spéciale.
  • Celles et ceux de Louis-Joseph-Papineau ont aussi dénoncé une mesure disciplinaire démesurée pour un de leurs collègues.
  • La présidente de l’Alliance a poursuivi en prononçant une allocution sans équivoque concernant les offres patronales empreintes de mépris pour le renouvellement des conventions collectives nationale et locale.
  • « Nous portons toutes et tous nos macarons 'J’enseigne, mes patrons me méprisent!', car c’est le seul mot pour qualifier vos offres », d’affirmer la présidente sous les applaudissements des membres de l’Alliance.
  • À la fin de sa présentation, les membres ont applaudi la présidente durant 2 minutes en scandant « So-So-So… Solidarité ». (Photos: Yves Parenteau)