Nouvelles

Libérations pour correction des épreuves du MEES

Le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) finance par la mesure 15130 la suppléance et la libération pour les enseignantes et enseignants qui doivent administrer certaines épreuves obligatoires du MEES :

  • français, langue d’enseignement, pour les élèves de 4e année du primaire (une journée de suppléance);
  • français, langue d’enseignement, et mathématique pour les élèves de 6e année du primaire (une journée de suppléance);
  • français, langue d’enseignement, pour les élèves de 2e année du secondaire (une demi-journée de suppléance par groupe).

Cette allocation ne concerne que les examens obligatoires du MEES et est établie selon le nombre de groupes ayant à s’y soumettre.

Actuellement, la CSDM peine à trouver le nombre de suppléants suffisant pour remplacer le personnel enseignant devant corriger les épreuves ministérielles.

À la suite de différentes interventions auprès de l’employeur, l’Alliance a été informée que la CSDM autorise ses directions à utiliser la mesure 15130 pour offrir une compensation salariale au personnel enseignant n’ayant pu être libéré vu l’impossibilité de trouver un suppléant. La compensation à verser correspond au montant qui aurait été versé au suppléant occasionnel s’il avait effectué le remplacement.

Pour plus de renseignements, il faut téléphoner au 514-383-4880.

Photos liées à l'article

Bonnes vacances!

Enfin les vacances après une année syndicale fort chargée.

Les bureaux de l’Alliance seront fermés les vendredis 24 juin et 1er juillet pour la Fête nationale et la Fête du Canada ainsi que du 11 juillet au 12 août inclusivement.

Pour les membres travaillant cet été, un service de messagerie est disponible en téléphonant au 514-383-4880, poste 255. Les messages seront relevés régulièrement.

Par ailleurs, les heures d’ouverture du bureau seront de 9 h à 16 h à compter du lundi 4 juillet jusqu’au 23 août, veille de la rentrée des profs et de la fin des vacances.

 

Photos liées à l'article

La FAE demande un moratoire sur la réforme à l’EDA

Les délégations des huit syndicats affiliés à la FAE ont adopté au Conseil fédératif tenu la semaine dernière une série de résolutions relatives à la réforme de l’éducation des adultes (EDA) annoncée récemment par le ministre de l’Éducation qui souhaite l’implanter de façon progressive et obligatoire entre le 1er juillet 2016 et le 1er juillet 2017.

La FAE demandera notamment un moratoire pour l’implantation obligatoire de cette réforme à l’EDA le temps que le ministre apporte les correctifs et les diverses conditions nécessaires pour enseigner adéquatement les programmes aux adultes.

Plus de détails sur les changements proposés à la réforme et les résolutions adoptées par la FAE à la page Éducation des adultes.

Photos liées à l'article